Mariage petit comité à la maison

Le mariage petit comité à la maison, ça vous paraissait impensable… Et pourtant, le contexte actuel a poussé grand nombre d’entre vous à revoir leurs plans et à opter pour un mariage intimiste. Triste solution ? Pas forcément ! Mieux vaut se concentrer sur les avantages… Et il y en a ! 

 

Un mariage petit comité, c’est une bonne idée ?

Puisque Monsieur Corona n’a pas l’air décidé à nous laisser tranquille d’ici un moment, on a décidé de réfléchir sérieusement à l’option du mariage à la maison… Et de vous donner les meilleurs conseils pour l’organiser, au cas où vous devriez vous aussi renoncer au mariage dans un château ou que vous décidez tout simplement de choisir cette option d’emblée. 

Intimiste et plus économique, le mariage à la maison est loin d’être une mauvaise idée ! On en parle ? 

 

Les avantages

Si certains ont choisi cette option par dépit à cause du contexte, elle renferme pourtant de nombreux avantages. 

D’abord, l’attachement sentimental. S’il y a bien un endroit qui renferme de nombreux souvenirs et des sentiments, c’est son chez soi. Que ce soit chez vous ou dans la maison de votre enfance, ces lieux regorgent de souvenirs familiaux et rendent votre union encore plus unique et authentique. 

L’autre gros avantage d’un mariage intimiste est surtout financier. Déjà, vous économisez la location du lieu de réception, et on sait que cette enveloppe budgétaire est l’une des plus importantes dans l’organisation d’un mariage. Votre liste d’invités va aussi être fortement réduite et va par conséquent fortement réduire aussi le reste de votre budget, avec le traiteur par exemple. La décoration va aussi être bien moins chargée et donc vous coûter bien moins cher. 

©Le blog de Madame C

 

Organiser un mariage à la maison 

 

Étape 1 : s’assurer d’avoir de la place à la maison

Oui parce qu’on dit mariage à la maison, d’accord, mais dans un appartement de 50m2, ça nous paraît fortement compromis… Que vous décidiez d’organiser votre union chez vous ou dans la maison familiale, la première chose à faire et surtout de s’assurer qu’il y a suffisamment de place, même si vous n’êtes pas nombreux. 

 

Étape 2 : pensez aux différents espaces

Si l’organisation de n’importe quel mariage nécessite de l’organisation, c’est encore plus vrai pour un mariage à la maison. Il faut penser à tout, et surtout à l’utilisation de l’espace. 

©La mariée aux pieds nus

 

Les prestataires

Par exemple, on pense au lieu dédié au traiteur. Ce n’est pas parce que vous vous mariez à la maison que vous devez tout faire vous mêmes et ne pas profiter de certains prestataires. Si votre cuisine est immense, il pourra travailler tranquillement à cet endroit. Si vous choisissez un food truck, il vous faut un endroit où il pourra stationner. Si vous préparez un buffet, il faut pouvoir le placer à un endroit stratégique et assez spacieux pour que tout le monde s’y rende facilement. 

Idem pour le photographe. Il doit posséder un petit endroit où déposer ses affaires et pouvoir circuler facilement pour prendre les plus beaux clichés de votre événement. 

La réception

Si votre maison est vraiment immense, ou que vous possédez un jardin spacieux, vous pourrez aisément prévoir un coin pour le cocktail et un autre pour le repas. Eh oui, mariage intimiste ne veut pas dire qu’on ne fait pas les choses correctement ! Si vous pensez à chaque espace en avance, vous pourrez facilement prévoir de la décoration pour chacun et votre mariage sera à l’image des plus grands, même s’il est à la maison ! 

La cérémonie 

Si vous vous mariez à la maison, vous pouvez aussi en profiter pour faire la totale… et donc organiser aussi la cérémonie ! Pour ça, mieux vaut avoir un espace extérieur dédié, parce que c’est le meilleur endroit pour vous dire oui. Il vous suffit de penser à un peu de décoration, une belle arche pour prononcer vos voeux, et le tour est joué. On vous conseille aussi de prévoir une tente ou une tonnelle, au cas où la météo s’en mêle… Mieux vaut prévenir que guérir ! 

Étape 3 : les invités 

Un mariage intimiste réduit sérieusement la liste des invités… Mais c’est l’assurance de n’avoir que les proches essentiels à vos côtés ! 

Si vous devez penser au bien-être de vos prestataires, celui de vos convives comptent également, que vous organisiez un mariage de princesse ou un à la maison ! Il faut réfléchir à tout ce qu’il faut pour que vos invités puissent se sentir bien et profiter du jour J autant que vous. Pour ça, vous pouvez aussi penser à des petits espaces, des places de parking, des chambres pour ceux qui voudraient rester dormir sur place (ou des adresses d’hôtel si vous n’avez pas la place suffisante). On pense aussi à la salle de bain et aux toilettes, qui doivent pouvoir accueillir vos invités. 

©Mariages.net

 

Étape 4 : prévenir les voisins 

Oui, parce que ce serait dommage de devoir arrêter la fête parce que la police a été sollicité pour nuisances sonores ou tapage nocturne… C’est un jour de fête, les voisins seront ravis de vous laisser vous amuser si vous les prévenez à l’avance qu’il risque d’avoir un peu de bruit… Et si le lendemain, vous leur apporter quelques restes du buffet ou un petit cadeau, c’est encore mieux ! 

 

Étape 5 : pro-fi-ter ! 

Un mariage à la maison est l’occasion de se laisser aller à toutes les fantaisies, d’être original jusqu’au bout, ou encore d’accorder du budget à ce qui aurait été plus limité si vous organisiez un mariage classique, comme la déco ou les animations par exemple. Louez un château gonflable, des balançoires, pensez à des cadeaux d’invités originaux…

 

Et voilà, avec tout ça on espère bien vous avoir convaincu qu’un mariage à la maison peut aussi être un VRAI mariage, au même titre que celui dans une salle de réception classique… Et si vous vous laissez tenter, vous devriez avoir de quoi affronter l’organisation sans trop de stress… Enfin, presque ! 

Les commentaires sont fermés.