Discours mariage : nos conseils pour le réussir

Témoins, demoiselles d’honneur, frère/soeur, amis… N’importe qui peut avoir envie de faire un discours mariage lors du jour J. Oui mais ce n’est pas une mince affaire ! On a envie de dire des choses personnelles mais pas trop, il faut avoir une belle plume sans se la jouer Victor Hugo, veiller à ce que tout le monde comprenne ce que vous voulez dire… Bref, faire un discours, c’est tout un art ! 

Vous vous apprêtez à écrire un discours mais êtes complètement perdu(e) ? Pas de panique ! Voilà une liste de quelques conseils qui devraient vous être bien utile ! 

©Mariages.net

 

Discours mariage : choisir son style ! 

Eh bien oui, vous pouvez écrire un tas de discours différent…

Ce choix vous appartient et dépend surtout de votre personnalité et de la relation que vous entretenez avec les mariés

L’humoristique

Vous êtes plutôt du genre clown, vous connaissez la/le marié(e) depuis des années, vous êtes réputé pour votre sens de l’humour… Alors c’est le discours qu’il vous faut ! Sans tomber dans le sketch de mauvais goût, votre discours peut être présenté de manière simple et légère, avec des anecdotes qui feront sourire et un portrait exagéré de votre proche par exemple. 

Le solennel

C’est le discours le plus simple si vous n’êtes pas très doué en écriture ou pas vraiment à l’aise à l’oral. Avec ce type de discours, des phrases simples et courtes seront suffisantes. Inutile d’en faire trop et de se perdre dans les détails. Simple ne veut pas dire bâclé : ce discours fait aussi son petit effet ! 

L’ émouvant

Ok, celui ci est mon préféré, je vous l’avoue… #TeamFleurBleueFragile. C’est même ma spécialité : deux discours à mon actif, et toute la salle émue aux larmes à chaque fois !

Si j’adore ce genre de discours, c’est que j’aime profiter de ces moments uniques pour parler des choses qui comptent : les sentiments. Le secret pour y parvenir ? Il suffit de laisser parler son coeur et de ne pas avoir honte de le mettre sur la table. Les déclarations d’amour/amitié, il n’y a que ça de vrai… 

Le discours à plusieurs

C’est une petite alternative qui a de nombreux avantage : vous prenez la parole moins longtemps (pratique si vous n’aimez pas trop ça), et chaque intervenant peut y ajouter sa touche personnelle… Ce qui en fait un discours multiple qui peut cocher toutes les cases : l’humour, le solennel et l’émotion ! 

©printbyZ

 

Discours mariage : comment faire ? 

Oui parce qu’une fois que vous avez choisi le type de discours que vous voulez faire, encore faut-il l’écrire !

Et si c’est votre coeur qui doit parler, il vaut mieux suivre quelques petites règles quand même… 

 

Structurer vos propos

Comme n’importe quelle “rédaction”, un discours doit avoir une structure pour que les mariés et les invités vous suivent et ne décrochent pas en cours de route (ce serait quand même dommage). Généralement, on peut découpé un discours mariage en 3 étapes

1. L’introduction :

Vous pouvez profiter de ce moment pour vous présenter si vous pensez que certaines personnes ne vous connaissent pas, démarrer à partir d’une anecdote ou encore d’une citation.
Mon petit truc à moi, c’est le dernier. J’aime utiliser une petite phrase qui me touche, qui résonne juste à mon oreille, qui correspond à mes sentiments où la relation que j’entretiens avec la personne à qui je m’adresse. Il y a peu de temps, j’ai fait un discours à ma petite soeur et voilà comment il commençait :

J’ai lu un jour quelque part, “Entre nous, il n’y a rien à comprendre et, hors de nous, il n’y a personne pour comprendre”. En y réfléchissant bien, c’est le parfait résumé de notre relation. 

Et voilà, en 2 phrases, j’avais déjà perdu la moitié de l’assemblée dans les mouchoirs 😂😂

2. Le développement :

C’est le moment d’évoquer des souvenirs, des anecdotes, de laisser parler votre coeur pour parler de votre relation ou des choses que vous appréciez chez le/la marié(e). Vous pouvez aussi parler de la relation du couple, ce que vous admirez, comment ils se sont rencontrés, ce que vous leur souhaitez…

3. La conclusion :

C’est à cet instant que vous pouvez souhaitez vos voeux de bonheur au couple et lever votre verre à leur santé.

©Un beau jour

 

Ne pas s’éterniser et s’adapter

Si certaines personnes cherchent à en finir au plus vite, d’autres ont tendance à ne plus s’arrêter de parler… (est-ce que je dois vous préciser que je suis plutôt dans la 2 ème équipe… ?). Attention à ne pas faire trop long, au risque de perdre l’attention de l’audience. Environ 8 minutes paraît être une très bonne moyenne ! 

Vous devez aussi veiller à vous adapter à ceux qui vous écoutent, et il n’y a pas que les mariés. Votre discours doit être plaisant et compris pour tout le monde. 

 

Oublier les “private joke”

Bon, vous pouvez vous en accorder une si vraiment vous y tenez. Mais pas plus ! Si vous passez votre temps à raconter des blagues ou des souvenirs trop privés, personne ne comprendra et vous perdrez l’attention de tous. Mieux vaut aussi éviter les sujets qui rendent mal à l’aise (les exs, les enfants, les beaux-parents… vous voyez le genre).

©WeddingSecret

 

Mes conseils pour assurer le jour J

Il y a quelques années, j’ai fait un discours à un proche. À cette époque, j’étais très timide (ça a bien changé depuis, rassurez vous !) et prendre la parole en public a été difficile. Pourtant, tout est possible si l’on suit quelques conseils simples : 

 

S’entraîner

Eh oui, très mauvaise idée de se lancer sans aucune répétition ! Pour ma part, heureusement que je connaissais mon discours par coeur… Parce que je n’y avais pas pensé, mais je pleurais tellement que je n’arrivais absolument pas à déchiffrer ma feuille à travers mes larmes ! #GrosseFragile. Je vous conseille de vous entraîner plusieurs fois pour avoir votre discours bien en tête, savoir sur quels mots vous pouvez insister ou non, et les pauses à faire pour ne pas aller trop vite. 

 

Parler lentement

Puisqu’on en parle, venons en à ce point. Ce que vous avez écrit ne va pas être lu mais entendu. Vous devez donc veiller à ce que chacune de vos paroles soient bien audibles et compréhensibles. Le faux pas très courant lors d’un discours, c’est de parler très vite pour en finir le plus vite possible. Pire encore pour les personnes qui ont un débit de paroles à 300km/h en temps normal (coucou c’est encore moi)

N’hésitez pas à ralentir et à faire des pauses entre vos phrases. Elles vous permettront aussi de vous calmer un peu, de reprendre vos esprits ou votre souffle avant de continuer. Une façon aussi de tenir votre public en haleine qui attendra la suite avec impatience. C’est prouvé, on a jamais autant d’attention que lorsque l’on se tait ! (Si, si je vous jure que c’est vrai !)

 

Être dans sa bulle

C’est un conseil étrange quand on sait qu’on s’adresse à une audience… Mais il est très pratique pour oublier le stress ! Faites abstraction des invités pour ne vous concentrer que sur vous, votre discours et la/les personnes à qui vous vous adressez. Testé et approuvé !

 

Et voilà, avec tout ça, vous avez de quoi écrire le parfait discours mariage !

Un dernier conseil pour la route ? N’oubliez pas vos mouchoirs !!! 

©JuneArt

Les commentaires sont fermés.